[Critique] Megamind de Dreamworks

J’ai eu l’opportunité d’assister à l’avant-première de Megamind au Kinépolis de Lomme, lors d’une séance spéciale.

Je commencerai ma « critique » de Megamind par donner mon avis sur la différence entre un Dreamworks et un Disney qui s’est confirmé de manière très prononcée dans ce nouveau film : Megamind.

Je trouve que les films de Dreamworks sont d’avantages destinés à une lecture adulte, en espérant qu’un enfant qui regardera ce film qu’il aimait tant quand il avait 8 ans, aura une nouvelle vision sur son film préféré lors de ses 18 !

Pour en revenir à nos moutons, Megamind raconte l’histoire de « Megamind », le superméchant le plus génial de toute l’histoire de l’humanité qui essaie par tous les moyens de conquérir Metro City. Chacune de ses tentatives est mise en échec par l’invincible Metro Man, et tourne à la farce. Jusqu’au jour où Megamind tue Metro Man !
Mais un superméchant a besoin d’un superhéros pour se sentir exister et avoir un but dans la vie. Megamind a donc l’idée de se fabriquer un nouvel adversaire : Titan, encore plus grand, plus fort et plus héroïque que le précédent
Problème : Titan découvre vite que c’est bien plus drôle d’être un méchant que de protéger les hommes. Et encore plus amusant de détruire le monde que de le diriger…

Dreamworks nous offre un travail visuel excellent, le travail des textures ravira les amateurs du genre avec une mention spéciale pour le travail effectué sur les cheveux des personnages secondaires  (car Megamind est chauve)

Pour les voix, on reconnaitra Kad Merad dans le rôle de Megamind et Franck Dubosc dans la voix de MetroMan. Petite mention spéciale justement pour le doublabe de MetroMan car quand on connait un peu les personnages qu’interprète Franck Dubosc dans ces films, on comprend par moment la facilité qu’il a du avoir à se plonger dans le personnage de Super Héros légèrement imbu de sa personne.

On retiendra de ce film une belle morale qui montre que nous sommes maître de notre destin et que nous sommes jugés sur nos actes. Le film casse également le mythe comme quoi il y a toujours un super héros pour vous sauver et que parfois il faut savoir se défendre seul (chose rare dans la société actuelle).

Megamind est un film a voir avec ou sans vos enfants si vous aimez les films d’animation. Le seul regret que je retiens c’est certains passages un peu longs qui clashent avec une dynamique de film très relevée. Un petit bonus pour la Bande Originale qui est très sympa, avec du bon vieux rock.

Note : 4/5

1 Commentaire

  1. redana

    Très bon article reflétant tout à fait ma vision du film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *