Critique Sweeney Todd de Tim Burton

Samedi soir dernier, l’équipe des Docs de Doc au grand complet est allée voir le dernier film de Tim Burton : Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street. Nous allons donc en profiter pour vous donner nos avis sur cette comédie / film d’horreur musical. Mais avant toute chose, le pitch :

Marié à une très belle femme portant le doux prénom de Lucy, avec laquelle il a eu une petite fille, Benjamin Barker est un barbier heureux. Seulement, le juge Turpin, qui convoite depuis toujours les charmes de Lucy, décide d’arracher le naïf Benjamin à sa famille et de le condamner à l’exil dans une prison australienne. Quinze années plus tard, il revient sous le nom de Sweeney Todd et débarque dans les quartiers mal fâmés de Londres avec une seule idée en tête : se venger du juge Turpin et retrouver sa famille avec pour seule arme, ses couteaux de barbier.

L’avis de Delfivio

N’y allons pas par quatre chemins : l’histoire macabre et sanguinolante de Sweeney Todd m’a beaucoup plu. Comme d’habitude, la collaboration entre Johnny Depp et Tim Burton fait des merveilles. Au tout début, même si je savais qu’il s’agissait d’une comédie musicale, j’ai eu un peu de mal à « rentrer » dans le film. Puis, au fil des minutes, je me suis laissé porté par l’excellence des musiques et la qualité des textes, aidé en cela par la photographie magnifique des images de Tim Burton. Johnny Depp est surprenant d’efficacité en chanteur et sa prestation générale est, comme d’habitude, irréprochable. Le film se veut sombre et violent (c’est l’histoire d’une vengeance) et, à ce sujet, le côté noir du film n’a d’égal que son côté rouge : le sang coule en effet à flots dans la dernière demi-heure. Cependant, de nombreux passages prêtent à rire et l’aspect comédie prend parfois le dessus grâce au caractère grotesque de plusieurs situations. Par exemple, j’ai retrouvé avec plaisir Borat, sous les traits d’un barbier italien excentrique au double visage… Bref, Sweeney Todd, un très bon moment entre rires, meurtres, saignements abondants et chansons riches d’émotions.

L’avis de Docslumpy

J’étais moyennement chaud concernant ce Sweeney Todd. J’adore les films de Tim Burton mais regarder des gens chanter pendant presque 2 h ça peut être vite saoulant. L’histoire est très bien ficelée, on s’attache vite au personnage de Sweeney Todd malgré son côté diabolique. Je note aussi le très bon jeu d’acteur d’Helena Bonham Carter dans le rôle de Madame Lovett. (au passage elle joue aussi le rôle de Bellatrix Lestrange dans Harry Potter) Tant qu’on est dans les acteurs tirés de Harry Potter on retrouve avec « joie » Alan Rickman (Rogue) dans le rôle du Juge Turpin et Timothy Spall (Peter Pettigrew) dans le rôle du Bailli Bamford. Il ne manque que Daniel Radcliffe. La bande originale est de très bonne facture et les costumes sont très beaux. On passe un très bon moment pendant ce film. Je soulignerai juste que l’interdiction au moins de 12 ans est un peu légère. Le film est par moment franchement gore et un – 16 ans aurait été plus judicieux selon moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *