[Critique] Terminator Renaissance

terminator-renaissanceJ’ai profité de la fête du cinéma pour aller voir Terminator Renaissance. Je me suis rendu à la séance sans être un grand fan de Terminator, mais j’étais parti pour aller voir un bon film d’action dans un univers post-apocalyptique.

L’univers post-apocalytpique est bien réalisé bien que très classique. Rien de très innovant, mais l’essentiel est préservé : carburant rare, nourriture rare, chaos, ville détruite et la végétation qui reprend possession de la ville.

Synopsis : En 2018, après l’apocalypse qui a vu s’affronter les hommes et les robots, John Connor est devenu le chef de la résistance humaine contre Skynet et son armée de Terminators. Sa vision du monde est pourtant remise en cause par l’apparition de Marcus Wright, un inconnu qui se souvient seulement de s’être trouvé dans le quartier des condamnés à mort. Connor doit découvrir si Marcus a été envoyé du futur ou s’il est un rescapé du passé.

Le réalisateur McG a voulu mettre le paquet dans les effets spéciaux et en pyrotechnie pendant tout le film. J’ai apprécié les petits clins d’oeil à la première trilogie comme le cameo de Schwarzy qui est bien amené.

L’utilisation de deux protagonistes de l’histoire n’est pas exploitée à fond, et on a du mal à ressortir un véritable héros à l’histoire. Dommage.

Au final, Terminator Renaissance n’est pas le film que j’attendais. Il reste un film très distrayant, mais la finesse a été mise de côté ainsi que le scénario. McG signe un blockbuster en puissance qui distrait, mais qui ne restera pas dans les annales contrairement aux deux premiers Terminator de la saga.

Note : 2/5

1 Commentaire

  1. Plaxion

    Je suis allé le voir, j’ai trouvé ca nul ! Dommage car je pense qu’il y avait du potentiel vu le budget du film

    Et dire qu’on va devoir se taper un 2 et 3 🙁 Que de gachis d’argent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *