[DVD] Critique l’oeil du mal

dvd-oeil-du-malPour paraphraser l’ami Forrest, Hollywood, c’est comme une boite de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber. Enfin, si. On sait. On aimerait juste éviter d’être roulé sur la marchandise.

Un peu comme avec L’Œil du Mal (Eagle Eye pour les fanas de la VO). Car ne le cachons pas, L’œil du mal de D.J Caruso avec Shia La Bœuf (Transformers 2) et Michelle Monaghan (MI3) aurait pu être un bon film.
Ou en tout cas un honnête film du Samedi soir.

Aurait pu car, malheureusement les déceptions sont grandes. J’avoue avoir commencé le visionnage en pensant avoir en face de moi un petit film sans prétention.

Scénario déjà mâché (Deux quidams se retrouvent manipulés sur fond de conspiration, de terrorisme et d’High-Tech), scènes d’actions annoncées comme spectaculaires, etc, etc. Passé le premier quart d’heure, je me mettais petit à petit dedans. C’est vrai, Shia LaBoeuf se débarasse de son personnage d’ado de Transformers, le film a un bon rythme, et le suspens s’installe.

EAGLE EYE

Les seconds rôles sont sympas (Billy Bob Thornton est cool en énième flic-du-FBI-qui-joue-aux-durs-mais-qui-est-gentil et Michael Chiklis est… en fait non, il n’est cool que dans The Shield).

Les premières scènes d’actions sont pas mal non plus, bien que déjà vues. Mieux encore, le film parait sérieux, dans son approche à la Ennemi d’état (toutes proportions gardées).

Et puis là, à l’approche de la première heure, patatra. Tout s’écroule. Je ne sais pas si c’est le fait de visionner trop de films de ce type ou un plantage du réalisateur, mais l’intrigue est désamorcée . On connait le qui, le comment, et pas longtemps après, le pourquoi. Et il reste alors 50 minutes de film…
De fait, les défauts se voient. Le film s’avère être un condensé de plusieurs films du genre (Ennemi d’état, Die Hard 4, le fugitif, etc…) dans les thèmes comme dans les scènes d’actions. Les références deviennent flagrantes. Ca sent fort le déjà-vu.

EAGLE EYECôté acteur, on s’aperçoit que Michelle Monaghan est monolithique et que Michael Chiklis ne sert à rien.
Bref, ça foire sec. Ca frôlerait presque le nanard. Dommage. Dommage car la première heure, sans être révolutionnaire reste divertissante.

A voir pour se faire une idée ou parce que la télé rediffusera pour la 50ème fois les Gendarmes.
Le cas échéant, on ne vous en voudra pas.

Côté bonus, pour l’édition simple, on retrouve les traditionnels bandes-annonces, making-of (court, très court), une fin alternative (si vous avez comme moi encore un peu de sympathie pour le film à sa fin, ne la regardez pas), un bétisier et des scènes coupées. Dans la version Blu-Ray vous trouverez quelques élements supplémentaires, le tout en qualité HD.

Je vous laisse sur un petit extrait du film.


L’oeil du mal – DVD – Extrait Cell Spying

Le DVD est proposé à 15,99€ et le Blu-Ray à 26,99€.

Acheter le DVD l’oeil du mal à 15,99€ sur Amazon
Acheter le Blu-Ray de l’oeil du mal à 26,99€ sur Amazon

Vo

1 Commentaire

  1. Escobra

    J’ai bien aimé ce film .. ça n’arrête pas une minute, on ne s’ennuie pas, c’est un bon film d’action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *