Fête de l’animation : La Convention

La fête de l’animation approche à grands pas. Quand je dis fête de l’animation je parle bien sûr de la convention. En effet, le reste des manifestations de la fête de l’animation à commencer depuis octobre 2007.

La convention de la fête de l’animation se déroulera du 6 au 9 mars 2008 au Tri Postale de Lille (Avenue Willy Brandt à Lille c’est juste en face d’euralille pour ceux qui connaissent Lille)

Pour accéder à la convention ainsi qu’aux manifestations connexes dont je vais vous parler ensuite. Vous aurez le choix entre 3 formules.

  • Le pass journée coute 7 €
  • Le pass 3 jours : 16€
  • Le pass Global : 30€

Le pass global vous donne accès à toutes les soirées ainsi qu’a toutes les expositions. Et peut-être comme l’année dernière vous aurez droit à un petit cadeau.

Pendant la convention vous aurez le droit à plusieurs expositions au Tri Postal et à Euralille

  • La première exposition sera sur Émile Cohl, Pionnier du cinéma d’animation. Émile Cohl est l’inventeur du dessin animé cinématographique avec Fantasmagorie.Créateur du premier héros de dessin animé, Fantoche. On lui doit également les premiers dessins animés en couleurs, les premiers dessins animés publicitaires ou didactiques, les premières séries animées et adaptations de BD au cinéma (Les Pieds Nickelés, 1917). Son génie ne s’arrête pas là : utilisation de papier découpé, hybridation des techniques, objets animés, pixilation, incrustation,

prises de vues réelles. Cette exposition retracera la vie et le parcours artistique d’Émile Cohl grâce à un fonds photographique appartenant au petit-fils du réalisateur, Pierre Courtet- Cohl. Le public découvrira les différents lieux de vie et environnements de création de l’artiste.

  • La seconde exposition va faire plaisir à Sooka car elle est fan de ce manga Nana

Un phénomène venu d’Asie… Avec plus de 40 millions de mangas vendus, Nana est devenue une référence incontournable du paysage culturel japonais et un modèle d’exportation manga. L’auteure de Nana, Ai Yazawa, à l’origine de nombreux succès tels que Je ne suis pas un ange, Last Quarter, Gokinjo, Une vie de quartier et Paradise Kiss, est représentative des nouvelles tendances du Shôyo manga. Son dessin est branché et ses personnages sont habillés à la dernière mode de Tokyo. D’ailleurs, la série narre, sur fond de musique et de mode, l’histoire d’une amitié entre des adolescentes ‘dans le vent’. Les jeunes français s’arrachent chaque nouveau tome.

  • Troisième exposition De la case à l’écran Vivier reconnu de la BD franco-belge, la communauté française de Belgique compte aussi de grands auteurs de cinéma d’animation. Les liens entre la BD et le ciné sont depuis toujours existants. Franquin, Morris et Peyo firent leurs débuts dans l’animation. Le film Le Crabe aux princes d’or de C. Misonne, d’après l’album Tintin, fut, il y a soixante ans, la première adaptation sur grand écran d’une BD. Dans les années 50, les éditeurs Le Lombard et Dupuis créèrent chacun leur studio d’animation, Belvision et TVA-Dupuis. Aujourd’hui, une nouvelle génération d’auteurs investit les deux médias. Certains, comme B. Feroumont ou le duo V. Patar et S. Aubier, préparent leur passage au long métrage tandis que d’autres, W. Henne, T. Van Hasselt ou E. Blésin, repoussent les limites de la bande dessinée et du cinéma d’animation aux confins des arts de la scène ou des arts plastiques.
  • Kid Paddle

La série : Kid Paddle est fan de jeux vidéo, et pour lui réalité et monde virtuel se mélangent parfois. Cette série remporte un succès phénoménal, au point de se voir adaptée en dessins animés ou en vignette Panini. L’auteur : né à Bruxelles, Midam a fait ses premiers pas dans Spirou et, rapidement, créé le personnage de Kid Paddle, qu’il anime tant au dessin qu’au scénario. Ton original, dialogue ciselé, univers riche, sens aigu du gag et graphisme clair, sont quelques atouts grâce auxquels Midam a conqui son lectorat. L’exposition : avec ses tables lumineuses pour faire soi-même des planches de Kid Paddle, ou ses fiches d’activités, l’exposition se propose de faire du visiteur un acteur du monde fou fou fou de Kid et de ses amis.

  • Kirikou : Princes et Princesses

Sorti en 1998, Kirikou et la sorcière, premier long métrage de Michel Ocelot, a connu un grand succès critique et public. Le film – éblouissant par la beauté de son graphisme, le travail effectué sur la musique et les voix, la splendeur des décors et ses personnages échappant aux stéréotypes et au manichéisme – est vite devenu l’emblème d’une animation européenne non formatée. Quelques années plus tard, Michel Ocelot signe le deuxième opus : Kirikou et les bêtes sauvages. L’exposition s’attache aux deux films Kirikou et Princes et princesses en proposant une quarantaine de planches présentant scènes et personnages, des extraits du film, dans un univers scénographié.

Mais la fête de l’animation c’est aussi des ateliers :

  • Atelier bande dessinée

Découverte des techniques de création BD, pour créer sa propre planche ! lundi et mardi : 12h-14h

  • Dédicaces auteurs BD

mercredi et samedi : 12h-14h

  • Concours de dessin Kirikou

Adapté à trois âges. De nombreux lots à gagner pour les plus imaginatifs ! mercredi : 15h-17h

  • Jeux vidéo «Démo Wii»

Deux espaces de démonstration jeudi : 12h-14h

  • Défilé cosplay (déguisement )

samedi : 15h-17h

  • Démonstration d’écriture japonaise

mercredi et samedi : 17h-18h

Vous trouverez aussi dans la convention énormément de stands concernant des entreprises pour montrer leurs produits tel que la société Ankama qui a promis un stand énorme. J’ai quelques infos que je vous communiquerai dans un autre billet. C’est aussi des boutiques pour faire des petites emplettes et énormément d’autres choses.

Pour finir, la dernière chose que je trouve bien c’est que le vendredi 7 mars à lieu une journée professionnelle. Ou les professionnels du secteur vont se rencontrer. Il va aussi y avoir un petit passage forum de recrutement sous forme de speed dating.

Enfin, ça promet d’être de la folie !

Je vous tiendrai au courant du déroulement de la journée, mais aussi d’ici là, je ferai des billets pour vous tenir au courant des infos que j’ai.

En tout cas pour plus d’informations sur la manifestation direction le site officiel de la fête de l’animation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *