Test de Mercury HG sur XBLA

Je vous propose le test de Mercury HG qui m’a gentiment offert l’éditeur UTV Ignition pour que je réalise ce test.

J’ai pris le temps de terminer le jeu pour vous proposer un test complet de jeu qui sort de l’ordinaire.

Tout d’abord, il faut savoir que Mercury HG est un jeu indépendant qui a été développé par le studio Eiconic Games. Eiconic Games n’en est pas à son coup d’essai puisque ce studio est à l’origine de 3 autres titres que sont : Arctic Adventures: Polar’s Puzzles, Polar Panic et Squeeballs Party. Le point commun entre tous ces jeux c’est que ce sont des puzzle-games.

Mercury HG est sorti le 28 septembre dernier sur Xbox Live Arcade, mais également sur le Playstation Network pour environ 5€, soit 400 Microsoft Points.

Le jeu est composé de 60 niveaux, mais d’un seul niveau de difficulté. Dans Mercury HG on doit mener  un blob de mercure jusqu’à une zone d’arrivée. Pour cela il faudra traverser des chemins semés d’embuches et de pièges laissés par les développeurs.

Le mode Défi donne une tournure amusante et unique eau jeu et les niveaux bonus sont vraiment marrant. Le seul changement entre les deux modes de jeu est que les joueurs commencent avec seulement une partie de leur mercure. Il faut ensuite collecter des flacons de mercure supplémentaires pour le reconstruire votre blog à 100%.

Au niveau des graphismes, le jeu n’apporte rien de nouveau. Les graphismes sont respectables, sans fioriture. J’ai apprécié particulièrement la texture du blob de mercure et l’animation quand celle-ci se décompose. Il faut savoir que le fait que la boule de mercure se décompose est l’une des originalités qui le séparent de titres comme Super Monkey Ball.

Dans Mercury HG vous bougez le plateau de jeu, c’est l’orientation que vous donnez au plateau de jeu qui permet de donner un mouvement à votre petite boule de mercure. Pour finir le jeu à 100%, il ne faudra pas seulement terminer le niveau, il faudra ramener votre blob de mercure en entier, réussir le niveau dans un temps donné, récolter des objets éparpillés dans le jeu.

Mercury HG offre donc des heures de jeu en perspective. La bande son est plaisante, même si j’avoue qu’il n’y a pas de musique culte. Cependant, j’ai fortement apprécié la possibilité de mettre sa propre musique en bande son du jeu.

Cela fait un moment que je cherche un jeu addictif comme Mercury HG, il ravira les amateurs de défis et divertira les joueurs souhaitant mettre à l’épreuve leur sang froid et leur adresse.

Note : 4/5

 

1 Commentaire

  1. wii u

    je crois que le seul niveau de difficulté a été fait pour que les joueurs ne puissent pas trop se lasser du jeu facilement et c’est bien réussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *